immobilier nice


Des plus-values immobilières toujours plus taxées

Des plus-values immobilières toujours plus taxées
Après 2 semaines de tergiversations, le Parlement a entériné le projet de loi de finances rectificative qui fait passer l'exonération totale de la plus-value immobilière à 30 ans de détention du bien au lieu des 15 ans actuels.
Concrètement, l'abattement s'appliquera par pallier : 2 % par année de détention au-delà de la cinquième, 4 % au-delà de la dix-septième, et 8 % au-delà de la vingt-quatrième.
Cette réforme s’appliquera aux cessions, hors résidence principale, faisant l’objet d’un acte authentique à compter du 1er février 2012. En même temps, les prélèvements sociaux passent de 12.3% à 13.5%, ce qui portera la nouvelle taxation à 32,5 %.
Le régime actuel était resté inchangé depuis 2004 (hors augmentation des taux) ; à cette époque, il était passé de 22 ans de détention à 15 ans. Notre gouvernement "UMP" est en train de faire ce que même la Gauche n’avait pas osé.
Et encore une fois, c’est la classe moyenne qui va trinquer !
 
 
Rédigé le  8 sep. 2011 18:27 dans Marché immobilier  -  Lien permanent

Commentaires

encore une fois c'est le petit proprietaire qui paie parce que les politiques qui nous gouvernent n'ont pas le courage de réduire le déficit par la seule voie normale, à savoir la reduction des dépenses !
pendant ce temps, les multinationales continuent de defiscaliser leurs profits gigantesques dans les paradis fiscaux, tout en delocalisant et licenciant, sans etre dérangées le moins du monde
Publié par : Fabrice - 6 nov. 2011 16:23

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site